5 000$ dans votre REER en échange de 1 825$

Impossible vous pensez. Possible, facile et légale, je vous dis. Il s’agit simplement de cotiser au REER Fondaction de la CSN ou au Fonds de solidarité de la FTQ . Ces fonds vous donnent droit à un crédit d’impôt de 35% dans le cas de la CSN et de 30% dans le cas de la FTQ. À ce crédit s’ajoute l’économie d’impôt habituelle pour votre cotisation REER.

Qui a les moyens de passer à côté d’une telle offre… débourser 1825$ pour avoir une épargne de 5000 $ ?
Vous n’avez pas le 5000$, il existe une solution. Faites un prêt REER de 5000$ avec Tangerine. Pourquoi avec Tangerine? Car c’est la seule institution que je connaisse qui accepte de vous faire un prêt REER sans vous obliger à prendre votre REER avec eux. Vous pouvez même différer le premier paiement de 120 jours, ce qui vous donnera le temps de recevoir votre remboursement d’impôt avant de commencer le remboursement du prêt.
Les fonds de travailleurs n’ont pas une bonne réputation. On leur reproche d’être de mauvais investissements, d’être risqués et de ne pas être accessibles en cas de besoin.

LES FONDS N’ONT PAS DE BONS RENDEMENTS ?

En ce qui concerne le rendement, regardons l’historique en date du 31 mai 2016 le dernier exercice financier complet des fonds de travailleurs.

Un rendement correct dans le cas de la FTQ et disons un rendement à zéro dans le cas la CSN. Regardez maintenant, lorsque l’ont tient compte des crédits d’impôt auxquels vous avez droit à la souscription. Sur 10 ans, le rendement par année de la FTQ est de 7,67% et celui de la CSN est de 3,60%. C’est plus que les comptes de placement garanti et probablement plus que plusieurs fonds d’investissement.
Sachez que si vous prévoyez retirer les sommes investies pour l’achat de votre première maison (programme RAP) ou pour un retour aux études (programme REEE), ou si vous approchez de la retraite, l’argument de la piètre rentabilité perd tout son sens. En effet, plus la période d’investissement est courte, plus investir dans le fonds FTQ ou CSN est avantageux

LES FONDS SONT RISQUÉS ?

Parlons maintenant du risque. Il est vrai que les sommes investis dans les fonds de travailleurs sont du capital de risque. Mais risqué comment ? Plus risqué que les dépôts à terme, ça, c’est vrai. Plus risqué que les fonds d’investissement pas certains. Les fonds de travailleurs ont connu, pour la période du 1er juin 2008 au 31 mai 2009, leur pire rendement annuel depuis leur création. Ils ont eu une perte de 12,6% pour le Fonds de solidarité et une perte de 14,8% pour Fondaction. En comparaison, pour la même période, l’indice S&P/TSX composé de la Bourse de Toronto (marché canadien) a eu une perte de 29,5% et l’indice BMO des compagnies québécoises a eu une perte de 34,5%.

ON N’A PAS ACCÈS À NOTRE ARGENT AVANT LA RETRAITE ?

En ce qui concerne l’accessibilité des fonds, il y a plusieurs situations pour lesquelles les fonds vous permettent de retirer votre argent avant la retraite. Régime accession à la propriété (RAP), perte d’emploi ou diminution de revenus (d’au moins 20%), retour aux études de vous ou votre conjoint, injection de capitaux dans une entreprise… Si vous planifiez le moindrement bien vos épargnes, je ne crois pas que le manque de liquidité soit un argument qui tienne la route.

MODE DE DISTRIBUTION

Contrairement au fonds d’investissement, les fonds de travailleurs ne sont pas souscrits auprès des conseillers financiers ou des institutions bancaires. Les parts sont vendues sans intermédiaires. Selon moi, c’est la raison principale pour laquelle les conseillers financiers ne recommandent pas les fonds de travailleurs. Ce n’est pas une question de rendement, de risque ou d’accessibilité des fonds, mais plutôt qu’ils ne peuvent pas être l’intermédiaire pour la vente. L’intermédiaire de la vente (votre conseiller) est rémunéré par des commissions sur la vente de dépôt à terme, de fonds commun, des fonds distincts…mais il ne reçoit aucune commission des fonds de travailleurs. Avouons que c’est assez rare qu’un conseiller financier vous dise : « vous savez, le meilleur produit pour vous est un produit que je ne peux pas vous offrir».
En conclusion, je vous rappelle que peu importe le placement, la diversification est toujours de mise et je ne vous recommande pas d’investir exclusivement dans les fonds de travailleurs.

Une chose est certaine vaut mieux cotiser 5000$ dans un fonds de travailleurs que de ne pas cotiser du tout.

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.