Travailleurs autonomes et locateurs : déduisez de vos revenus les intérêts payés sur vos prêts personnels, utilisez la mise à part de l’argent.

Mise à part de l’argent pour les travailleurs autonomes et les locateurs

Vous êtes travailleur autonome? Locateur? Utilisez la mise à part de l’argent afin de déduire les intérêts payés sur vos prêts personnels de vos revenus. Vous avez bien lu, les intérêts de vos prêts personnels. Les intérêts payés sur votre prêt hypothécaire pour votre résidence ou votre chalet, les intérêts sur votre prêt automobile ou votre prêt bateau, ou sur votre carte de crédit… Oui, tous les intérêts que vous payez. Attention, je ne parle pas de prêts contractés par affaires, je ne parle pas d’une partie des intérêts payés sur votre automobile parce que vous l’utilisez pour gagner votre revenu. Je parle des intérêts sur vos prêts personnels qui ne sont aucunement liés à vos revenus. Si vous utilisez la technique de la mise à part de l’argent (M.A.P.A.), vous pourrez déduire de vos revenus, tous les intérêts que vous payez.

Plusieurs en parlent

Cette technique est tout à fait légale, l’Agence de Revenu du Canada (A.R.C) en fait mention dans son folio de l’impôt sur le revenu : S3-F6-C1 Déductibilité des intérêts. Plusieurs en parlent sur leur site internet : Desjardins, la Banque Nationale, Remax, La Capitale… Plusieurs articles ont été écrits sur le sujet dans Conseiller, par Yvan Cournoyer dans Le journal les affaires, par Dany Provost dans Finance et investissement… Mais qu’est-ce que la mise à part de l’argent.

La mise à part de l’argent (MAPA), c’est quoi ?

La MAPA est une technique qui permet aux travailleurs autonomes et aux propriétaires d’immeubles locatifs de transformer des intérêts non déductibles en intérêts déductibles d’impôts. En d’autres mots, cette technique vous permet de déduire de vos revenus d’entreprises ou de locations, les intérêts payés sur vos prêts personnels. Vous pourriez déduire les intérêts payés sur l’hypothèque de votre résidence de vos revenus d’entreprise. La technique est simple, il s’agit de mettre en place une structure financière qui permettra de l’utiliser.

Personne ne vous en a parlé de la mise à part de l’argent (MAPA) ?

Pourquoi personne ne vous a parlé de la MAPA? Qui aurait pu vous en parler ? La personne la plus qualifiée pour vous en parler est le fiscaliste, en avez-vous consulté un ? Probablement pas, considérant les honoraires élevés chargés par ces professionnels. Votre conseiller hypothécaire et votre conseiller immobilier ? Ils savent que la MAPA existe, mais la fiscalité n’est pas leur champ d’expertise. Au mieux, ils vous référeront à votre fiscaliste ou à votre comptable. Votre comptable ? J’espère qu’il sait que ça existe. Il ne vous en a pas parlé ? Profitez de cette période d’impôts pour lui demander de vous éclairer sur la technique de la MAPA.

Êtes vous assez riche pour vous en passer ?

Maintenant que vous savez que la technique de la MAPA existe, arrêtez de dire que seuls les riches paient peu d’impôt et utilisez les stratégies fiscales qui sont à votre disposition pour économiser de l’impôt. La technique de la MAPA peut être utilisée par la plupart des travailleurs autonomes et des propriétaires d’immeubles locatifs.

L’économie d’impôt est substantielle, êtes-vous assez riche pour ne pas en profiter ?

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.